Masques feuilles Masques écorce Masques fibres Masques paille Masques tissu


Webstyle produced NavBar

La 14e édition du FESTIMA se tiendra du 24 février au 3 mars 2018 à Dédougou. / Invitation au FESTIMA 2018

Centre d’interprétation

Le Centre vise globalement le renforcement des capacités de conservation et de valorisation de la tradition du masque.

Premièrement, le Centre se veut, d’être un centre de référence dans le développement de la connaissance sur les traditions du masque africain, pour :
• servir d’instrument de réseautage pour le partage d’expériences entre chercheurs et acteurs de la tradition du masque,
• constituer une base de données alimentée de manière permanente sur les sociétés de masques,
• diffuser les résultats via un site web,
• produire des ouvrages de référence sur les sociétés de masques notamment le rapport biennal sur la situation des sociétés de masques vivantes en Afrique,
• fournir un espace de documentation pour les chercheurs et les étudiants.
Deuxièmement, le Centre veut servir d’outil de veille destiné à alerter et à conseiller les communautés de masques, les autorités publiques et les collectivités en fournissant :
• de l’appui-conseil et des formations à la protection des traditions de masque (conservation, vol) aux communautés détentrices de masques afin que celles-ci restent au sein de leur société,
• une analyse période de la situation des sociétés de masques du continent et leur classement sur la base de critères et méthodologie de classement des sociétés de masques vivantes pour contribuer à une bonne gestion des mutations,
• une évaluation périodique des politiques publiques en matière de sauvegarde des traditions de masques (classement des pays sur la base de critères définis) avec des recommandations auprès des autorités afin d’influencer les politiques publiques,
• de l’appui aux musées classiques, lieux de conservation de biens culturels, en leur indiquant les objets abandonnés par leur société afin qu’ils puissent être étudiés, conservés dans ces lieux de mémoire.
Troisièmement, le Centre veut servir de lieu de valorisation, de sensibilisation pour l’ensemble des populations et particulièrement des publics scolaires, avec :
• une exposition permanente composée uniquement de copies de masques destinées à la sensibilisation du plus grand nombre et particulièrement du jeune public,
• des ateliers pédagogiques de danse, musique, sculpture…, complétant le discours de l’exposition,
• d’expositions itinérantes dans les pays partenaires,
• des informations et l’orientation de touristes.

Les activités permanentes du centre sont :

• la recherche et la collecte de données sur les sociétés de masques pour la publication d’ouvrages sur les masques et la production de films documentaires sur les traditions de masques,
• l’exposition permanente sur la diversité et les menaces des sociétés de masques et l’organisation d’expositions temporaires et itinérantes,
• les ateliers pédagogiques pour les scolaires, animations diverses,
• l’organisation de symposiums internationaux sur les problématiques des traditions de masques,
• l’organisation de programmes de formation pour les sociétés de masques : conservation, protection contre les vols,
• la constitution de la documentation, d’une phonothèque et d’une vidéothèque.

La partie réalisation des infrastructures du centre est en projet. Un terrain 20 000 mètre carré a été acquis à cet effet. L’ASAMA est la recherche de financement pour la réalisation des salles d’exposition.

Vidéos Témoignages d'un festivalier Réseaux sociaux
  Témoignage

VIII. FESTIMA 2014, témoignage suite...

 

Copyright FESTIMA 2015